Skip links

Reflexion sur la cure detox : Êtes-vous prêt ?

La cure DETOX est avant tout, en language informatique, une sorte de « redémarrage système ». C’est la prise de conscience et surtout la volonté de mettre son corps au vert, ce qui n’est pas à la portée de tous. Il faut donc l’aborder avec humilité, la tester pour apprécier les effets qu’elle peut entrainer sur son quotidien. Les problèmes de santé liés à notre alimentation nous touchent tous de différentes manières, et le confinement imposé par le coronavirus n’a pas amélioré les choses. Les aliments que nous consommons subissent des transformations, des ajouts artificiels et leur valeur nutritionnelle en est bouleversée mais dans le mauvais sens. C’est ainsi que notre corps stock des quantités de mauvais glucides, sucres cachés (dans des plats préparés, surgelés ou non, des pains industriels…) et il faut aider notre corps à s’en débarrasser. C’est là que la DETOX intervient pour soulager votre organisme, le mettre au repos d’un trop plein et/ou d’un trop mauvais en s’engageant vers une alimentation sélective et raisonnée !

ARGUMENTS CLE DE LA CURE DÉTOX

Se priver des aliments nocifs qui sont à l’origine de l’accroissement des toxines et des lectines dans notre corps, voilà l’argument majeur d’une cure détox. La détoxification est donc la destruction des toxines déjà stockées dans notre organisme et pour cela la seule méthode réside dans le suivi de règles strictes qui passent par une hygiène de vie physique et alimentaire. Insomnie, allergie alimentaire, fatigue chronique, maux de têtes, trouble de la concentration….la cure détox est là pour combattre ce type d’état avec un seul objectif : améliorer votre bien-être au quotidien.

DEBUTER SA CURE

Les cures suivent avant tout des règles, parfois assez strictes, et se conçoivent sur une durée (5 à 10 jours et plus). L’idéal étant de réitéré l’expérience 4 fois l’an, à chaque début de saison, ou après des crises inattendues telle que celle du covid 19 qui a alimentée notre stress, modifié notre alimentation et a limité parfois nos efforts physiques. Débuter sa cure c’est donc tendre toujours vers le même but : un mode de vie sain autour d’une diète dite light.

Voici certaines règles de base :

  • Il est conseillé de tout arrêter d’un coup, ce qui est facile à dire mais moins facile à vivre. Ainsi l’alcool, la caféine, la nicotine, les graisses saturées, colorants, le sucre industriel, la farine, les produits laitiers,  la viande rouge, et la presque totalité des produits industriels sont à proscrire. A ce stade on pourrait comprendre que certains préfèreraient parler de détox un autre jour ou jamais pour d’autres . Aussi plutôt que d’entamer une cure stricte et inconditionnelle, pourquoi ne pas « lever le pied » graduellement en supprimant de la liste les produits les moins difficiles à stopper puis se donner pour objectif d’aller un peu plus loin chaque jour…la méthode fait appelle à la raison et à la volonté.
  • Supprimer la viande rouge fait souvent partie des cures détox, mais il faut retrouver un équilibre en protéines lors de chaque repas, pour cela les œufs, poisson, volaille, ou graines (soja, courge, noix….oléagineux) sont de parfaites compensations. Nous citerons également l’okara, un résidu d’oléagineux, de graines, de céréales ou de légumineuses (reliquat d’un lait végétal maison). C’est une pulpe, aux bienfaits santé indéniables.
  • Pour compenser vos besoins en sucre, reporter vous sur des fruits et légumes frais et bio de préférence, car exempts d’engrais chimiques, fongicides, pesticides qui auront un effet néfaste sur votre colon et vos intestins avec le temps. Ils regorgent de plus de bons sucres et surtout de bons glucides.
  • L’eau c’est la vie. Surtout lors d’une cure détox. Votre taux d’hydratation sera fondamentalement important, surtout si votre cure s’accompagne de séances d’exercices physiques qui ne pourront que contribuer à votre bien-être général. Il est recommandé de boire de 1.5 à 2 litres par jour pour nettoyer votre système digestif et vos reins. Pour rendre l’hydratation plus agréable, réaliser des eaux infusées à froid (et fuyez les eaux aromatisées en bouteilles). Les bienfaits d’une infusion à froid sont reconnus. Commencez par la simplicité d’une eau détox de base : citron-menthe, facile à réaliser tout au long de l’année.
  • L’exercice physique régulier, quelque-soit son intensité, est fortement recommandé durant une cure détox. La transpiration, qui est la conséquence de l’accélération du débit sanguin, contribue à l’évacuation des toxines et vous ne pourrez que vous sentir mieux grâce à un effet d’oxygénation du sang et des globules rouges. En période de confinement, les plus audacieux ont pu s’équiper un vélo d’appartement ou d’un elliptique, ce qui a été une parfaite initiative à poursuivre à raison de 20 minutes par jour pour commencer. L’addiction vous portera vers des temps beaucoup plus long.

Au terme d’une cure détox, vous vous serez débarrassés de tout ou partie des toxines, vous aurez amélioré votre résistance naturelle et retrouvé un équilibre naturel. N’hésitez pas cependant à vous rapprochez d’un nutritionniste à l’occasion ou de votre médecin traitant pour faire un check-up régulier, des analyses sanguines et poursuivre votre processus d’élimination des toxines pour un bien-être permanent.